Test musculaire

image-2

C’est un test à la fois très doux et discret. Le patient maintient le bras en position à 45° en le gardant en contraction. Le thérapeute exerce de légères pressions sur celui-ci tout en posant diverses questions liées au motif de la venue du patient. Sans stress, il n’a guère d’effort à fournir pour maintenir son bras dans la position indiquée.

 

Lorsque le muscle subit une baisse de tonus et que le bras n’est plus en mesure d’offrir une résistance, le thérapeute peut en déduire que la question posée engendre un stress inconscient.

 

Le thérapeute entre alors en relation avec le patient et découvre les réponses que son corps transmet. De ce fait, il recherche les troubles ou les émotions se cachant derrière un symptôme.